Les 10 choses à savoir avant de demander de l’argent à de grandes entreprises

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de contribuer à un concours fabuleux en entrepreneuriat social, Mouvement de NOVAE. Ce concours visait des entreprises qui veulent changer le monde! Rien de moins. 

Après un peu moins de 100 projets soumis, 10 se sont vus passer en ronde finale. Ces 10 chanceux ont pus participer à 2 jours de coaching sur pleins de domaines pertinent dans leur développement.

Non seulement j’ai eu la chance de contribuer au concept du concours, j’ai pu animer une de ces sessions de coaching.

Mais, moi qui navigue habituellement dans les méandres corporatifs des organisations, que pouvais-je amener à ces jeunes startups? Et bien j’ai choisi d’opter pour « simplifier la complexité » des organisations. 

Voici donc les 10 choses à savoir avant de demander de l’argent à de grandes entreprises (je sais, il y en a beaucoup plus…)

1. Faite une liste de l’ensemble des entreprises de votre domaine (ou l’équivalent corporatif). C’est à dire, votre projet est environnemental, viser des entreprises à impacts corolaires du milieu extractif ou des entreprises de transformation. Vous avez des impacts sociaux, viser des domaines de service.

2. Cibler l’entreprise la plus pertinente et apprenez à la connaître. Lisez le site web en entier et faite une recherche dans Google actualité pour voir une partie de leurs enjeux (du moins ceux médiatisés).

3. Qu’est-ce que vous lui demander? Si c’est un chèque, retourner à la planche à dessin, ou regarder la vidéo de Simon Sinek sur le « why » et les pitch de vente…

4. À qui devez-vous le demander? Devez-vous vous adresser aux affaires publiques, aux communications, au département de philanthropie, au marketing, aux ventes, etc…? Ciblez, encore une fois, le lien le plus pertinent et le plus naturel. Faites aussi travailler votre réseau, vous connaissez peut-être quelqu’un qui y travaille déjà et peut vous diriger vers la bonne personne.

5. Qu’est-ce que ce partenariat vous rapporte? (À part l’argent…)

6. Qu’est-ce que ça rapporte à l’organisation? (À part un sentiment de bien être)

7. Pourquoi devrait-il signer avec vous et votre cause plutôt qu’un autre?

8. Qui est la personne à qui vous allez faire un pitch? Creuser son profil Linkedin et faites des liens avec son passé. Nous accordons un attachement émotif plus grand a un projet lorsque nous pouvons faire des liens avec ce que nous connaissons…

9. Quel est le meilleur moment pour présenter votre projet? Quelle est l’année financière de ce partenaire potentiel? Vers la fin de l’année financière, certain budgets peuvent devenir disponible, sinon, tentez de savoir quand ils préparent à leurs budgets de l’an prochain. Et soyez patient…

10. Qu’est-ce qui déterminera le succès du partenariat de part et d’autre? Dites-vous que les gens qui signent ces partenariats doivent rendre des comptes à leurs supérieurs. C’est pourquoi ils vous demanderons des indicateurs de performance et toute sorte d’information quantitative ET qualitative. Soyez préparé!

Ce bref résumé n’est évidemment pas exhaustif … Si vous voyez d’autres élément, je vous invite à les ajouter en commentaire!

Donnez votre opinion!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s